Un escape game pour découvrir les « Curiosités mathématiques »

Découvrir les mathématiques à travers des énigmes, des casse tête, des tours de magie s’avère souvent stimulant et contribue à aiguiser l’esprit. Pour l’équipe de Fermat Science , il s’agit à partir du jeu, de favoriser le goût du savoir, d’offrir aux jeunes une ouverture au monde des mathématiques en mettant en lumière la dimension culturelle et historique de cette matière. Leur rôle est celui de passeurs de science qui se donnent pour mission d’élargir l’horizon des jeunes en leur offrant l’accès à une approche non formelle du savoir.

Mais pour rendre les concepts mathématiques concrets et accessibles, Il faut de l’imagination et de la constance.  A cet effet, l’équipe de Fermat Science, seule ou en collaboration avec d’autres associations et structures de l’Occitanie et de l’Europe, ne cesse de créer des outils : expositions, escape game, ateliers…, puis de les tester avec des groupes d’élèves volontaires avant d’en faire profiter les collèges et les lycées d’Occitanie et d’ailleurs.

Tel a été le cas de l’escape game sur l’exposition Curiosités mathématiques que les élèves du collège Théodore Despeyrous participant au dispositif Faire ma science ont été invités à découvrir avec l’aide des médiatrices de Fermat Science.

Curiosités mathématiques

Mais disons tout d’abord ce que sont ces Curiosités mathématiques qui ont servi de toile de fond aux expérimentations des élèves testeurs. Ce sont des notions se situant à la frontière entre la logique et l’extraordinaire qui ne sont généralement pas abordés dans les classes mais présentent un réel intérêt scientifique. Aucun pays du monde, aucune époque n’ont échappé au plaisir de se confronter à ces problèmes improbables qui titillent le bon sens et obligent à se creuser les méninges pour trouver des solutions.

Sous une forme ludique et originale, ces récréations mathématiques, dont la tradition remonte à l’Orient ancien, ont été particulièrement prisées au siècle de Fermat, une période où l’on ne compte pas moins d’une trentaine d’ouvrages traitant de ces « problèmes plaisants et délectables » souvent destinés aux élites de la société : nobles, savants, riches négociants.

Les curiosités mathématiques, sous une forme ludique et originale, titillent le bon sens et obligent à se creuser les méninges. Que du bonheur !

Une visite interactive de l’exposition

De là est née, au sein de l’équipe de Fermat Science, l’idée de créer une manière originale de lier la tradition et la modernité en organisant une visite interactive autour de l’exposition Curiosités Mathématiques par le biais d’un escape game.

Un message enregistré par une héritière de Pierre Fermat annonce aux élèves leur mission. Après avoir créé un cabinet de curiosités comportant les dix panneaux des Curiosités, elle est maintenant à la recherche d’une personne qui soit digne de lui succéder pour perpétuer le savoir du grand homme en faisant vivre ses connaissances.

A partir des thèmes traités : les illusions d’optique, l’origami, la cryptographie, les labyrinthes, le nombre d’or mais aussi les paradoxes, les nœuds, le caractère des nombres, le zéro, ou encore l’écriture binaire, les joueurs doivent découvrir, à la suite de Pierre Fermat, une onzième curiosité. Ainsi feront-ils la preuve qu’ils sont dignes de devenir les héritiers du grand mathématicien.

L’exploration des possibles

La classe divisée en trois groupes correspondant aux trois pôles de l’exposition part en chasse pour arriver à résoudre les énigmes qui lui sont proposés. Les qualités à mettre en œuvre sont, en plus du sang froid et du sens de l’organisation, la perspicacité, l’imagination mais aussi la capacité à traiter de l’information. Car la solution exige l’application d’opérations mathématiques.

Le jeu ne se situe pas sur le terrain de la compétition. Ce qui est requis, c’est entre les membres de chaque groupe, puis ensuite lors de la mise en commun finale entre les trois groupes constitués une collaboration totale car, à la fin du temps imparti, pour arriver à résoudre la totalité du problème posé par l’escape game, les trois pôles ont l’obligation de rassembler leurs trouvailles. A cette condition seulement ils parviendront à dénicher la onzième curiosité qui fera d’eux les héritiers de Fermat.

Les héritiers de Fermat

Et certes, c’est bien à se comporter comme des savants en devenir que les invite ce jeu dont la résolution exige une démarche personnelle débouchant sur une pratique collective. Le plaisir n’est pas une fin en soi, il permet d’aiguiser l’esprit critique et le goût de l’étude puisqu’il s’agit pour chacun des joueurs de trouver les connaissances appropriées pour résoudre des problèmes dont la formulation paraît au départ déroutante. Exercice formateur s’il en fut, puisqu’il permet de développer l’esprit d’analyse et la sagacité des jeunes joueurs et, peut-être, par là de les aider à devenir des adultes capables de faire face à l’imprévu.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s