Salon du livre jeunesse : Rencontre avec des créateurs

Le salon du livre jeunesse de Beaumont de Lomagne organisé par l’Association Socio Culturelle et la médiathèque avec l’aide d’autres associations comme Fermat Science a fermé ses portes. Il faudra attendre novembre prochain pour retrouver la série d’activités et de rencontres qui ont permis d’accueillir plus de 500 scolaires, d’offrir des spectacles à 493 spectateurs et d’accueillir à la salle des fêtes 250 adultes et enfants autour de nombreux ateliers thématiques, de contes, d’histoires, d’expositions, de jeux mathématiques et de stands de librairies…

Dans ce cadre, depuis plusieurs années déjà, les visites d’auteurs et d’illustrateurs permettent aux élèves de découvrir des créateurs et de dialoguer avec eux. Lors du salon 2021, Claire Garalon et Stéphane Sénégas ont rencontré 8 classes de la maternelle et du primaire dans les écoles de la communauté de communes, Beaumont, Esparsac, Faudoas et Le Causé. Soigneusement préparée par les enseignants, cette rencontre avec des créateurs a été une belle expérience pour les élèves qui avaient découvert les ouvrages de ces auteurs et se faisaient une fête de les recevoir dans leur classe.

Rendre compte de l’essentiel

L’ attitude des deux créateurs, toute d’écoute et de bienveillance,et leur autorité naturelle ont permis de riches échanges. Après avoir évoqué, images à l’appui, en quoi consiste leur métier d’auteur, d’illustrateur ou de créateur de BD, ils ont expliqué les différentes étapes à parcourir pour, après avoir imaginé le sujet, créer le story board et dessiner les planches originales destinées à donner naissance à un livre après un va et vient entre l’auteur et l’éditeur dont témoigne les planches géantes du livre en devenir que les enfants ont pu découvrir grâce à eux.

Après avoir répondu de bonne grâce aux questions préparées en classe, ils ont invité les élèves à devenir à leur tour créateurs. Dans l’une des classes de CP, une petite expérience a permis aux enfants de découvrir en quatre étapes, en passant du hibou au requin, puis à l abeille et à l’escargot qu’il ne s’agit pas de faire joli lorsqu’on dessine mais qu’il faut, en quelques coups de crayon, trouver l’essence de ce que l’on souhaite représenter, paysage, animal ou humain

Faire naître un récit

En fonction de l’âge de leur public, les deux créateurs ont proposé des activités de nature à faire naître un récit en respectant les règles de la narration. Grâce à de petits exercices, sans démonstration ni explication d’aucune sorte, les enfants ont découvert comment on peut créer une histoire en choisissant les traits significatifs de sorte que quelques images, ou même parfois une seule planche, permettent de donner vie à un récit.

Quant aux élèves de la classe de CM, ils ont reçu les félicitations de Stéphane Sénégas après leur interprétation de l’une de ses histories d’Anuki, une Bande Dessinée sans paroles mais bien loin d’être muette. A partir des planches de la bande dessinée, les jeunes ont créé une petite pièce jouée à plusieurs voix montrant qu’ils avaient tout compris de l’intrigue mais aussi des codes de la BD, les dialogues, les exclamations et les onomatopées situés au bon endroit scandant leur récit.

Comme toute littérature

Avant de quitter les classes, Claire Garalon et Stéphane Sénégas ont tous deux tenu à souligner que, comme toute littérature, les livres illustrés et les Bandes dessinées permettent d’évoquer les problématiques de la vie humaine : la brièveté de la vie à partir de l’insecte L’éphémère, les conflits de la vie en commun, la bienveillance nécessaire à toute relation, ou encore la nécessité de ne pas s’accommoder de l’inacceptable notamment à partir du livre écrit par Stéphane Sénégas et Frédéric Maupomé :On l’a à peine remarqué qui raconte la création d’un mur séparant les êtres dans l’indifférence générale. Les auteurs, les dessinateurs se veulent aussi des passeurs. Leurs livres ont vocation, tout en distrayant leur public, de donner à réfléchir.

Ces belles rencontres ont été l’occasion pour les élèves de ces huit classes d’âges très différents de porter désormais un autre regard sur les livres.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s