La réalité virtuelle pour aimer les maths

Les appréciations recueillies auprès des élèves à propos des mathématiques, cette matière fondamentale en donnent une image négative. Considérée comme difficile, abstraite, ayant peu de liens avec le monde réel, elle souffre d’un désamour chronique.

Stimuler l’imagination

Il ne suffit pas de constater que, selon les résultats de la dernière étude PISA, un peu plus de 22 % des élèves de l’union européenne accusent un retard en matière de performances en mathématiques. Il s’agit bien plutôt de contre cet état de faits et, pour améliorer les performances des jeunes dans cette matière, de revaloriser l’image qu’ils en ont.

Traditionnellement, l’apprentissage des mathématiques repose sur la mémorisation de faits et sur la pratique de compétences, mais le véritable test de réussite intervient lorsqu’un élève se montre capable de travailler à la résolution d’un problème en découvrant de lui-même, à partir des connaissances engrangées, comment procéder. C’est à ce niveau que se situe l’échec scolaire.

L’hypothèse de départ du projet européen Math Reality est que stimuler l’imagination des jeunes grâce à la réalité virtuelle et leur offrir des possibilités d’expériences en les mettant face à de nouveaux outils d’éducation non formelle permet de créer les conditions d’une approche différente des mathématiques de nature à favoriser la participation active des apprenants et donc à lutter contre l’échec.

Trente mois d’expérimentation

Math Reality, premier projet européen déposé par l’association de culture scientifique Fermat Science auprès d’Erasmus, s’est déroulé sur trente mois entre novembre 2018 et fin avril 2021. Il a réuni six partenaires qui ont en commun d’être issus de villes petites ou moyennes et de s’adresser à des publics éloignés de grands centres de culture, empêchés pour des raisons sociologiques ou encore souffrant de troubles de l’apprentissage.

Provenant de différents pays européens, les structures impliquées avec Fermat Science dans ce projet sont trois établissements pédagogiques : Le lycée Montale à Pondevera Italie, l’école secondaire publique, Doamna Stance, à Statu Mare en Roumanie et la High school d’ Ivanec, en Croatie mais aussi une Organisation Non Gouvernementale, Citizens en Power, basée à Nicosi, Chypre, et l’organisation LogoPsyCom basée à Mons en Belgique qui s’est spécialisée dans la réalisation de projets européens ayant trait à l’éducation non formelle.

Un concept nouveau

Math Reality repose sur des échanges et des rencontres quand les conditions sanitaires le permettent, dans le but d’amener les équipes se mettre d’accord sur des objectifs communs, à partager des savoir-faire et à développer par là même un sentiment d’appartenance à l’union européenne.

Le souci commun à tous les participants a été d’utiliser une technologie innovante, la Réalité Virtuelle (VR), pour éveiller la curiosité des jeunes, dompter leur peur des mathématiques et faciliter la mémorisation des connaissances, en créant des supports de cours.

La réalité virtuelle est en effet un concept relativement nouveau. Les casques commencent seulement à être à la portée du budget des écoles. Le manque d’instructions, de méthodologie et de formation pour les éducateurs est un point crucial car fournir des outils ne sert à rien si l’on ne diffuse pas les connaissances nécessaires à une bonne utilisation.

Plus de cinquante outils en open source

Démocratiser la réalité virtuelle, c’est accompagner le matériel spécifique de cette technologie par des logiciels, des activités liées aux programmes scolaires et des plans de cours, ce qui permettra aux enseignants de disposer de tout ce dont ils ont besoin pour introduire dans leurs classes cette technologie de pointe et aux élèves de gagner en confiance par rapport aux mathématiques.

A cet effet, près de 50 outils ont été créés par les partenaires du projet Math Reality, Traduits dans les langues de chacun des partenaires : Français, Anglais, Italien, Grec, Roumain et Croate, ils sont mis à disposition de tous en open source sur le site internetwww.math-reality.eu (http://math-realtiy.eu)

Des retours très positifs

Le projet dans son ensemble a été présenté au public cible : écoles, directeurs et enseignants, centres et institutions de formation des enseignants, organisations spécialisées, associations nationales et régionales de mathématiques, établissements d’enseignement supérieur, universités mais aussi décideurs politiques, autorités régionales et ministères de l’éducation des pays concernés.

L’application virtuelle a été testée par des enseignants et leurs élèves dans de nombreux établissements européens. Les retours de tests et les appréciations portée sur les outils ont été extrêmement motivants pour les partenaires du projet.

Plusieurs partenaires ont par ailleurs proposé un événement dans le cadre des journées ERASMUS DAY 2019 à partir des outils conçus dans notre projet. Des manipulations ont pu être proposées lors de manifestations comme La Fête des Maths de Beaumont de Lomagne en octobre 2020. Fin mai 2021, la réalité virtuelle sera présente au salon du jeu et de culture mathématique du CIJM à Paris.

Et après ?

Après cette période d’expérimentation, chacun des pays participants prendra à sa charge la diffusion de ce matériel. Pour la France, Thomas Ricaud et Jordane Bonnet, responsables du programme Math Reality à Beaumont de Lomagne ont pu programmer, grâce à l’entremise d’Anne Cortella, de l’Institut de Recherche en Mathématique de Montpellier, un dernier galop d’essai pour présenter, dans le cadre d’une rencontre avec des enseignants au Lycée René Gosse de Clermont l’Hérault, les différents outils proposés pour la prise en main de la VR dans le cadre de la classe.

Après cela, une malle MathReality réalisée par Fermat Science partira pour l’itinérance avec une brochure de présentation, les outils créés dans le cadre du projet et 14 casques de réalité virtuelle OCULUS GO. Elle pourra être empruntée par les établissements qui en feront la demande en France et dans les pays francophones.

Un riche programme offrant, grâce à une politique de collaboration européenne, une belle manière de lutter contre le désamour dont souffrent les mathématiques afin de renouveler l’intérêt des jeunes pour cette matière !

Pour toute information ou commande, contact : Tel :05 63 26 52 30.

Adresse : sabine.fermatscience@gmail.com Site : http://www.fermat-science.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s